Ces tableaux font partie d’une série que j’ai débutée en 2011. Cette série de tableaux exclut tout autre matériau que l’acrylique et le support. J’utilise la plupart du temps de l’acrylique qualité étude mais j’ai déjà utilisé de l’acrylique murale. L’idée, dès le départ, a été de transformer une matière picturale en matière sculpturale. C’est l’exagération de quelque chose que beaucoup de personnes ont pu observer, c’est à dire de la peinture séchée par accident, par maladresse ou par inattention. De là j’ai perçu une qualité exploitable dans la peinture comme matériau, du tableau comme une construction, travaillé à l’horizontal. Dans la peinture que je pratique, mes outils et fournitures sont le pinceau, le rouleau, le cutter, la scie, le marteau, la seringue. Je tourne autour de mes tableaux quand je les réalise et ils sont finis une fois qu’ils sont accrochés au mur. Une fois que l’acrylique est sèche et suffisament solide je peux la découper, l’accumuler, l’étirer, la peindre, la nouer, la pendre, l’enrouler, la coincer, la démouler, m'en servir de colle...

23916582_2172656012760571_33535999461619
press to zoom
14859707_1579273458765499_38045863507175
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
Bon plan, acrylique sur panneau de bois, 2014
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
1/1